Le Livre du Moment

La Porte : Magda Szabò 

 Ce roman, sorti en 2003 a reçu le prix Fémina étranger, et a été élu « livre de l'année » en 2015 par le New York Times.
C'est l'histoire d'un lien singulier entre deux femmes, Magda Szabò, et Emerence qui a été pendant plus de vingt ans à son service. L'histoire se déroule à Budapest, sous le régime communiste hongrois. Magda est une jeune femme lettrée, écrivaine, Emerence sait à peine lire mais elle a un caractère bien trempé.

Elle revendique farouchement sa liberté de penser, d'agir et refuse que quiconque passe la porte de sa maison. C'est un portrait triste et émouvant de cette femme hors norme qu'est Emerence que nous livre la romancière hongroise.

Les lignes de Magda Szabò ne reflètent que le respect, l'amour et la beauté des relations humaines qui peuvent se nouer entre deux êtres humains.
Emerence est un de ces personnages que l'on n'oubliera jamais une fois qu'on aura refermé ce livre.



Les Visages: Jesse Kellerman



Résumé

La plus grande oeuvre d'art jamais créée  dort dans les cartons d'un appartement miteux. Ethan Muller, un galeriste new-yorkais, décide aussitôt d'exposer ces étranges tableaux qui mêlent à un décor torturé, d'innocents visages d'enfants. Le succès est immédiat, le monde crie au génie. Mais un policier à la retraite croit reconnaître certains visages: ceux d'enfants victimes de meurtres irrésolus.


Commentaires

Magnifique couverture pour ce roman élu thriller de l'année par le Guardian.

L'émotion culmine dans un final surprenant, émouvant . Ce livre très apprécié de la critique a également reçu le Grand Prix des Lectrices de Elle.

Ce n'est pas un roman policier comme les autres, d'ailleurs il est difficile de le classer. L'ensemble bien qu'hétéroclite est très original.Il dépeint également le monde de l'art avec des descriptions cinglantes et parfois féroce.






Chanson douce : Leïla Slimani : prix Goncourt 2016

Résumé

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. 

Commentaires

 Avec beaucoup de talent, l'auteur instille dans son récit l'inéluctabilité du drame, à doses homéopathiques, ajoute habilement quelques granules dans chaque page sous la forme de menus faits quotidiens, alourdit lentement la menace qui plane, blanche, indicible, sulfureuse.

Ce roman contient  une subtile analyse des modes de vie actuels. L’auteur évoque avec pudeur et tendresse à travers les difficultés de leur vie journalière, le sort de ces petites gens, souvent immigrées, souvent sans papiers, toujours démunies, ces fantômes urbains qui vivent dans un monde parallèle et vendent leurs compétences domestique et maternelles.

Le récit de Leïla Slimani, démonte brillamment le mécanisme d'une impitoyable aliénation sociale, morale, sentimentale et psychique qui transforme une pauvre créature sans amour en machine à tuer

Culturebox
26 septembre 2016
Une écriture incisive et une capacité étonnante à nous emmener en terrain miné, à percer des coffres mentaux mal cadenassés (...) On sort secoué et admiratif.

Telerama
16 septembre 2016
Leïla Slimani exclut toute sentimentalité. Elle nous tient en haleine, maîtrisant cette Chanson douce qui glisse inéluctablement de la comptine pour bien dormir à l'âpre description de scène de crime.

Bibliobs
29 septembre 2016
«Chanson douce» est un remake ultra-contemporain des «Bonnes» de Genet. Comme son modèle, il appuie exactement là où ça fait mal.

..................................................................................................................................


......................................................................................................................................
Prix du Roman Métis 2016



La prè-inscription au 6ème Prix du Roman Métis des lycéens a débuté en Août 2016. Cette année au lycée de Vincendo  y participera la classe de 1ère L.


Les 4 romans sélectionnés pour l’édition 2016/2017 sont : 


Le Moabi Cinéma
Blick Bassy





Le Tambour des larmes
Beyrouk





 Petit Piment
Alain Mabanckou






Vol à vif
Johary Ravaloson.



Le déroulement de cette 6ème édition se fera de manière suivante :

-Septembre/Octobre/Novembre 2016 : Lecture par les lycéens des 4 romans de la sélection
-Décembre 2016 : Annonce du 6ème Prix du Roman Métis des Lycéens
-Décembre 2016 : Remise du Grand Prix du Roman Métis à l’Ancien Hôtel de Ville
-Avril 2017 : Rencontres des classes avec le lauréat du 6ème Prix du Roman Métis des Lycéens.




Prix des Incorruptibles
Présentation des 5 livres en compétition. Quelques moments de "lecture plaisir" à savourer.


On est tous faits de molécules
Auteur : Susin Nielson 
Thèmes : Adolescence – humour – homosexualité – famille recomposée.

Stewart est un gamin précoce, il analyse tout, adultes et ados, avec un regard acéré, juste et scientifique. C’est un personnage très attachant, drôle et courageux. Malgré la mort de sa mère, il essaie de vivre normalement, d’accepter et d’aimer la nouvelle vie de son père avec une nouvelle femme et sa fille Ashley. Ashley est une adolescente d’aujourd’hui préoccupée par sa popularité, la beauté de Jared, (le nouveau de troisième) et qui accepte très mal l’arrivée du nouveau compagnon de sa mère accompagnée de ce nouveau petit frère bizarre.

Un roman à deux voix très discordantes et simples, deux jeunes actuels confrontés à la différence, au deuil, à l’homosexualité, aux familles recomposées, à l’amour qui tentent de faire avec …. Et ça détonne !

Lever de rideau sur Terezin
Auteur : Christophe Lambert
Thèmes : 2nde Guerre mondiale- déportation- théâtre-résistance


En 1943, Victor Steiner, dramaturge parisien à succès, est arrêté parce qu’il est juif et envoyé au camp de Terezin en Tchécoslovaquie, où sont parqués les Juifs « prominenten » - « importants » : artistes, intellectuels, hommes politiques, savants…
 A son arrivée, Victor Steiner a la surprise de rencontrer l’un de ses plus grands fans : l’Hauptsturmfürher Waltz, qui est également un passionné de littérature et de culture française, notamment du siècle du Roi Soleil. Et bientôt, Waltz lui passe commande d’un grand spectacle.
Steiner, bien sûr, n’a aucune envie d’accepter. Or Waltz n’est pas le seul à s’intéresser à cette pièce. Bientôt, c’est le réseau de Résistance qui sévit à l’intérieur de Térézin qui contacte le dramaturge : il faut qu’il écrive cette pièce, une pièce avec le plus d’acteurs possibles, car le projet des Résistants est qu’à la fin du spectacle, tous les comédiens s’évadent…


Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers 
Auteur : Benjamin Alire Saenz
Thèmes : Quête d’identité-adolescence-homosexualité



Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont à priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais…
Ils étaient aussi opposés que faits pour se trouver.



Ma mère, le crabe et moi
Auteur : Anne Percin
Thèmes : Adolescence – maladie – relation adulte/enfant.


Tania habite seule avec sa mère depuis le remariage de son père. Adolescente qui se cherche un peu, elle tient le blog « Ellipse ». Un jour, subitement, méchamment, le cancer du sein s’invite dans ce cocon fusionnel. L’opération se passe bien, vient la chimiothérapie. Vaincue par la fatigue, chamboulée par la perte de ses cheveux, la mère se fait toute petite. Tania prend alors le relais. A la maison, elle se rase la tête, s’épile les sourcils pour soutenir sa mère. La thérapie n’est donc pas que pour la malade, mais aussi pour la jeune fille indécise qui apprend l’autonomie en quelques mois. 
L’auteur traite ce sujet ô combien difficile sans être larmoyante ni tomber dans le pathos. Bien au contraire, une certaine joie de vivre et un humour mordant habitent ce roman.
Un roman touchant et intelligent à la fois et émouvant…

Les petites reines
Auteur : Clémentine Beauvais
Thèmes : Vélo – amitié – harcèlement – Beauté/Laideur – Humour


C’est le grand buzz du moment ! Trois jeunes collégiennes qui se sont vues attribuer le titre de « Boudins » décident de s’unir. Elles partent à vélo de Broug-en-Bresse afin de rallier Paris pour les fêtes du 14 Juillet ! Chacune a sa propre motivation : rencontrer son groupe fétiche, Indochine, pour Astrid, rendre à sa famille son honneur pour la jeune Hakima et se faire reconnaître par son père biologique pour Mireille.
Elles seront chaperonnées par le « Le Soleil », le grand frère d’Hakima, amputé des deux jambes mais qui reste pour Mireille beau comme un dieu. Elles vendront tout le long du trajet des boudins afin de récolter de l’argent. Leur histoire peu banale va très vite attirer l’attention des médias et faire évoluer à la fois leur propre regard sur leur identité et celui des autres…

Ce qui est merveilleux dans ce récit, c’est que loin de vouloir changer leur corps ni-même leur apparence générale, elles tentent de s’assumer pleinement et en définitive c’est elles qui regardent le lecteur et l’interpellent !
Outre le plaisir du langage et des répliques, l’auteur ficelle une sorte de conte moderne, optimiste et instructif.













A l'honneur, non pas un livre mais une revue Muze et particulièrement le n° 86 de Juin 2016.
Dans ce numéro sont présentées les travaux de créatrices qui en Tunisie, en Egypte, en Libye, en Syrie, risquent leur vie pour faire évoluer les mentalités.
Elles s'appellent Nadia Khiari, Meriam Bousselmi, Kaouther Ben Hania, Sondos Shabayet, Hala Lofy, elles sont dessinatrice, dramaturge, réalisatrice, metteure en scène, comédienne, et elles utilisent leurs arts pour dénoncer les violences conjugales, les dictatures, la censure, l'oppression.
Pour beaucoup d'entres elles, 'personna non grata", dans leurs pays respectifs, elles manquent de moyens, d'espaces, de scènes pour s'exprimer, mais elles continuent à défier les forces armées, à dépasser les interdits pour militer en faveur des droits des femmes, et pour conquérir une place dans l'espace public.
Leur oeuvres ont franchi les frontières de leurs pays, grâce aux réseaux sociaux notamment et on peut les connaitre sur :

- yakayaka.com: caricatures et dessins d'artistes de tous horizons.
- en DVD : " le documenteur" Le Challot de Tunis
- sur internet: Le Bussy Project ou le collectif WOW
-  le film : Coming forth by Day.
( Le site de l'artiste : www. dinaelwedidi.com)

Toutes ces œuvres, et bien d'autres à découvrir dans la revue sont autant de petites lueurs d'espoir qui s'allument dans la nuit comme le dit la rédactrice en chef de Muze.


La Terre qui penche

Carole Martinez



Blanche, 11 ans veut apprendre à lire et à écrire. Mais au Moyen-Age son père voit son avenir autrement. Il lui fait connaitre la faim et le froid en réponse à sa fascination pour la lecture. Et un matin il la conduit au domaine des Murmures où elle doit épouser Aymon, un jeune homme simplet qui passe son temps dans des arbres.
Là elle découvre la liberté, l'amitié, l'amour. Elle fait des rencontres merveilleuses : Le cheval bouc, la femme-rivière et Guillemette la guérisseuse.

Elle quitte alors le monde de l'enfance pour entrer dans celui des adultes.


Avis :L'écriture de Carole Martinez est toujours aussi dense et riche. Tout est sujet à de belles pages poétiques : Les chevauchées sur le fidèle cheval Bouc, les caprices de la Loue, les récits de la vieille âme, la folie d'Aymon. Il suffit de se laisser emporter par l'imaginaire de l'auteur.
A lire aussi deux autres splendides romans de Carole Martinez; disponibles au CDI :
- Le coeur cousu
- Du domaine des Murmures



Titus n'aimait pas Bérénice
Nathalie Azoulai

- Prix Médicis 2015 -


Nathalie Azoulai à travers son héroïne, sa Bérénice contemporaine qui vient à quitter son amant Titus, nous plonge quelques siècles plus tôt à l'époque de Racine, Boiteau, La Fontaine, Corneille et Molière. A travers ce roman le lecteur revisite à Port-Royal, jusqu'à la cour du roi Louis XIV, où en grand séducteur, il connait des comédiennes pour qui il crée ses beaux rôles (Phèdre, Bérénice, Andromaque...) et écrit des vers justes et puissants sur la passion amoureuse.

On apprend beaucoup sur Racine : son admiration pour le roi Louis XIV et les avantages qu'il a retiré de son appui, son tiraillement entre la rigueur janséniste et le faste à la cour, son désire d'écrire de la poésie. Et même si l'auteur a pris certaines libertés avec l'exactitude historique et biographique, le plus important c'est de faire redécouvrir les vers de Racine, qui parlent d'amour, de chagrin, d'abandon, de faire connaître l'attachement de la langue avec la volonté de la rendre limpide. 

La lecture de ce superbe roman, donne envie de se replonger dans les œuvres de ce maître de la tragédie. Une belle écriture de Nathalie Azoulai qui fait réfléchir sur la passion et ses effets secondaires.



Critiques Presses : 



Les Echos : Nathalie Azoulai décrit à merveille, dans un style élégant les contradictions de Racine.

Bibliobs : Épatant !

La Figaro : Nathalie Azoulai au plus près du sentiment amoureux.
Télérama
: Le roman au sobre mais délicat style "Grand Siècle" conjugue les points de vue, les fièvres du sentiments, passant de la narratrice de 2015 aux peines du rival triomphant de Corneille, hier.




Les esclaves oubliés de Tromelin

Par Sylvain Savoia

Disponible au CDI

La venue de Sylvain Savoia à La Réunion a été l'occasion pour moi de me plonger dans la lecture de sa bande dessinée. L'histoire se déroule au XVIIIe siècle, sur un  îlot perdu, au milieu de l’océan Indien. Là, un navire avec à son bord un équipage "blanc" et des esclaves malgaches vient de faire naufrage. De nombreux hommes périssent mais les rescapés (blancs et noirs) décident de construire une embarcation de fortune avec ce qu'ils peuvent récupérer du bateau échoué. Une fois l'embarcation terminée, seul l'équipage blanc y prendre place, abandonnant sur l'îlot une soixantaine d'esclaves.Ces laissés-pour-compte vont tenter de survivre sur cet îlot balayé par les tempêtes en se nourrissant de tortues, d’œufs et en buvant une eau saumâtre. Ce n'est que quinze ans plus tard que le chevalier de Tromelin accostera sur cette île et récupérera les huit survivants, sept femmes et un enfant.

Ce récit qui mêle interprétations, faits vérifiés (archives) et résultats de recherches archéologiques est un très bel hommage aux hommes à leurs capacités à s'adapter et à faire face à toutes sortes d'adversités.
La lecture est claire et met en lumière un épisode pas connu de l'esclavage.
A lire absolument.














YANKOV



 Yankov est un des milliers d'enfants juifs, découverts le 11 avril 1945 par l'armée américaine à son entrée dans le camp de concentration de Buchenwald.
Libérés, tous ces enfants doivent choisir une destination, un pays d'accueil, et entre  la Suède, la France, ou la Belgique, Yankov choisit la France.
Arrivé en France, dans un château (un orphelinat) il va réapprendre à vivre en "homme libre", lui qui a 11ans dont 3 années passés dans ce camp où il était privé de tout, ramené au rang d'une bête.
Grâce à une directrice bienveillante, Donna, il va se reconstruire pas à pas, mais le chemin est difficile et éprouvant.

Avis :  Un texte court et percutant, plein d'émotions. Forte puissance évocatrice des mots qui rend à chaque enfant un nom, un visage, une mémoire et un peu d'espoir.
 Recommandé par : C. P.





PURGE


Une intrigue nordique faite de flash-backs entre l'Estonie, la Russie et l'Allemagne des années 1930 aux années 1992 racontant tour à tour le nazisme et le totalitarisme communiste.

Un roman, haletant, surprenant, fort et bien utile pour ne pas oublier les errements du passé.

En 1992, l'union soviétique s'effondre et la population estonienne fête le départ des Russes sauf une vieille femme Aliide qui vit terrée dans sa maison . Un jour, une jeune femme Zara, blessée et terrorisée frappa à sa porte. Elle fuit son mari et son passé. Ces deux femmes vont peu à peu révéler leurs secrets et leurs personnalités. On découvre petit à petit les liens qui les unissent et le lourd secret de famille qui date de l'occupation passée.

A travers leurs histoires personnelles, l'auteur aborde de nombreux thèmes : les trahisons et les actes de collaboration en temps de guerre, les femmes premières victimes des barbaries masculines, la prostitution, la terreur, la lâcheté, les secrets, l'envie, la famille.

Avis : Roman sombre mais qui parle à la tête et au cœur du lecteur.
Récommandé par : C. P.



NYMPHEAS NOIRS


 Un meurtre a eu lieu a Giverny, petit village tranquille où le peintre Claude Monet avait élu domicile. Un duo de policiers, Laurenç Sérénac et Sylvio Bénavides, va devoir ajuster les différentes pièces du puzzle pour retrouver l'assassin. Qui pouvait en vouloir à ce médecin ophtalmologiste de renom marié à la belle Stéphanie Dupain, l'institutrice du village. Que vient faire dans cette histoire la petite Fanette, 11 ans, dont la passion est la peinture. et enfin, qui est cette vieille dame au chien, surnommée "la Sorcière" qui du haut de sa tour surveille tout ce qui se passe aux alentours. Trois personnages féminins, trois générations, trois voix, trois destins différents... Qui détient la clé de l'énigme ?

Avis : Surprenant roman policier, captivant et impressionnant. Michel BUSSI élabore une énigme subtile avec un final époustouflant dans un cadre magique : le Giverny de Claude Monet.
Récommandé par : C. P.




 
CŒUR CERISE


 Cherry, 13 ans, et son père Paddy s'installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d'une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l'arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d'une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l'affection pour ses nouvelles sœurs et le charme irrésistible de Shay...

Recommandé par Allison.